En 1983, Sa Majesté Ekwalla Epée accède au trône et conduit la transition entre les  générations du « bwemba » et du « mbwenjèe » d’une part, et la nouvelle génération qui a des aspirations plus « modernes » d’autre part. Ce règne sera qualifié de « mbonsanè », en ce qu’il prépare les futurs responsables de la communauté à assumer leurs fonctions. Une nouvelle cuvée de Notables succède progressivement aux anciens qui décèdent les uns après les autres. Plus jeunes, d’une génération différente du Chef en fonction, ces jeunes loups héritiers selon la coutume de leurs géniteurs, vont montrer des dents un peu plus longues que nécessaires. Dans sa volonté de procéder à une transition générationnelle efficace, le chef Ekwalla Epée va déléguer une bonne partie de ses prérogatives à cette jeunesse qui lui jure fidélité et disponibilité. Le bilan est plus que mitigé. On retiendra cependant la première expérience (bien que courte) du champ communautaire, une nouvelle répartition des terres entre les natifs, le lotissement de Sodiko rural.

 

À Propos de Sodiko

Le Village Sodiko - est situé à Douala

L’histoire du peuple de Sodiko est une odyssée qui s’est vite transformée en épopée en ce que ces termes ont de plus noble et de plus valorisant.

  • + 237 651 78 21 15​⁠​ (9:30 - 18:30)
  • SM. Ness Essombey Ndambwe
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • BP : 9051 Douala Cameroun

Facebook Officiel